Jeune Entrepreneur Africain Francophone : Comment réussir

cropped-skyline-buildings-new-york-skyscrapers1.jpg

Dans un monde de plus en plus compétitif, les jeunes entrepreneurs africains francophones doivent étayer leur arsenal et s’équiper du bon fusil d‘épaule pour naviguer dans le monde des affaires. A l’ère de la mondialisation, il faut donc se mettre à jour et évoluer avec le temps, afin de ne pas être laissé sur la touche. Pour pouvoir faire le poids et espérer réussir dans le monde des affaires, Un Jeune entrepreneur africain francophone doit maîtriser les 2 outils suivants.

Outil #1 l’anglais, la langue par excellence du business international. Etant appelé à faire des échanges commerciaux avec des personnes d’affaires issus de pays étrangers, un entrepreneur doit savoir parler et écrire anglais et si ce n’est pas déjà le cas au moment ou vous lisez ces lignes alors il faut apprendre. Tout Jeune entrepreneur africain francophone qui ne parle pas anglais est automatiquement limité, et lorsqu’on connait les opportunités incommensurables dont le monde regorge et qui s’offrent a nous, pourquoi se terrer dans la langue française et rater une grosse partie du marché. Un entrepreneur africain qui parle anglais peut non seulement démarcher une clientèle variée et plus large, notamment anglophone, mais aussi prétendre à l’expansion de son entreprise hors des frontières francophones.

Outil #2 la maîtrise des nouvelles technologies à des fins commerciales. Aujourd’hui, partout où nous allons nous emportons le monde avec nous à travers notre Smartphone, tablette ou ordinateur portable. Juste besoin d’une connexion internet standard, et nous sommes connectés aux quatre coins du monde via des applications tel que WhatsApp ou Wechat, et des réseaux sociaux comme Facebook et Twitter et Linkedin pour ne citer que ceux la. La distance n’est plus un obstacle à la signature d’un contrat, ou au paiement d’une prestation. Les jeunes entrepreneurs africains  qui disent « moi je n’ai pas le temps pour les réseaux sociaux et ces choses-là », ces personnes n’ont pas compris le monde dans lequel elles vivent, elles ignorent l’évolution du marché et risquent d’en payer le prix fort.

Internet et les réseaux sociaux sont le vecteur de communication le plus pratique pour tout business peu importe le secteur d’activité. Ils permettent aux entreprises et particuliers de communiquer sur leurs offres et ce à moindre coût, de construire une audience, et d’attirer une certaine clientèle. Un entrepreneur sans présence digitale est un entrepreneur qui est appelé à s’éteindre.

Tel un bon ouvrier qui ne se déplace jamais sans sa caisse à outil, le jeune entrepreneur africain francophone doit s’assurer que son arsenal d’affaires contient l’anglais parlé et écrit, et la bonne utilisation des nouvelles technologies pour développer son business.

4 thoughts on “Jeune Entrepreneur Africain Francophone : Comment réussir

  1. SIMPLEMENT INDENIABLE! Deux choses sont incontournables pour réussir dans le business, d’une part, que les gens connaissent, vous, votre produit ou service et d’autre part, que ces gens vous fasse confiance. Tous ces deux outils, l’Anglais et Les Nouvelles Technologies vous aident justement à atteindre cette fin en facilitant et en elargissant votre « Exposure ». Alors vouloir réussir en tant qu’entrepreneur et ignorer ces deux outils, de nos jours, c’est comme vouloir traverser l’océan par la nage! Merci Christian

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :